CENI : Le Commissaire Kabinet Cissé élu président !

actualites

Ce mardi 26 mai, en plénière extraordinaire, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a élu son nouveau président. Le président intérimaire, Kabinet Cissé, a été confirmé au poste de président de la CENI. L’élection qui s’est tenue à huis clos était présidée par le doyen des vice-présidents, Bano Sow, assisté des deux plus jeunes commissaires, Aly Bocar Samoura et Séraphine Kondiano. Puis, un huissier de justice pour contrôler la régularité de l’élection. Le ministre de la Justice, ministre chargé des Relations avec les institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana a assisté en tant qu’observateur. Unique candidat, le commissaire Kabinet Cissé a été élu haut les mains par 16 sur 17 voix.

A la sortie, le ministre Mohamed Lamine Fofana n’a pas caché ses sentiments : « J’ai été émerveillé par la tournure qu’a pris les choses. La CENI que nous avons connu avec ses problèmes, ses divisions, ses tractations, cette CENI nous a présenté une autre image. J’ai été émerveillé en voyant le nouveau président de la CENI élu par 16 voix sur 17 voix. C’est vraiment un exploit. Je pense que cette CENI qui nous a été présenté ce matin travaillera dans cet ordre d’idée à la satisfaction du peuple de Guinée. Parce qu’elle a une mission régalienne à accomplir. Je félicite encore une fois le président Kabinet Cissé qui a été plébiscité ce matin par l’ensemble des commissaires moins une voix. Je le félicite et je lui demande de rester coller à la loi. Il ne faut jamais oublier que le politique passionne, le juridique dépassionne. Chaque fois qu’il sera confronté à un problème, qu’il mette de son côté la loi et trouvera la solution. Aussi comme conseil que je lui donne, c’est dans tous ses actes, toutes ses actions, dans tout ce qu’il doit faire qu’il veille à ce qu’il ait un pied dans le cercle de la légalité, à défaut d’avoir les deux pieds. Au nom du Président de la République, M. Kabinet Cissé a été élu ce matin par 16 voix sur 17 voix ». Avait-il un challenger ? « Il n’avait pas de challenger, mais les gens n’étaient pas obligés de voter à l’unanimité pour lui. Le fait qu’il soit plébiscité, c’est un exploit ».

Dans son discours de circonstance, le président élu de la CENI, Kabinet Cissé, a rendu grâce à Dieu qui a permis de vivre ce jour historique de sa carrière professionnelle. « Je voulais saisir par la même occasion pour rendre un hommage mérité à notre feu président Me Amadou Salif Kébé qui a été rappelé à Dieu le 17 avril 2020. Je voudrais également rendre aux hommages à mes parents qui m’ont donné l’éducation qui m’a permis d’être là aujourd’hui. Je ne vais pas oublier ma petite famille, notamment mon épouse pour tous les soutiens qu’elle a consacrés à tous mes projets professionnels. Je voulais remercier tous les acteurs de la société civile qui ont porté confiance à ma personne en m’envoyant à la CENI comme commissaire », a déclaré M. Kabinet Cissé.

« Un homme d’action qu’un homme de discours »

Le Président de la CENI a rappelé à ses collègues commissaires qu’il est « plus un homme d’action qu’un homme de discours » avant de promettre qu’il sera à l’écoute de tous, sans exception. « Je vais toujours me référer à la loi comme cela m’a été conseillé. La loi sera notre boussole. Le serment que nous avons pris devant la Cour Constitutionnelle, je voudrais demander à chacun de nous respecter ce serment devant le peuple de Guinée », a-t-il insisté. Pour les six mois à venir, M. Cissé a attiré l’attention de ses collègues et le peuple de Guinée que la CENI a beaucoup de chantiers, mais deux chantiers sont prioritaires. « Le premier, c’est la réconciliation de la CENI avec elle-même, avec le peuple de Guinée et avec tous les acteurs du processus électoral. Je veux parler des partis politiques, de la société civile, des partenaires techniques et financiers, je veux parler de vous les journalistes et de l’Etat qui est un partenaire incontournable au processus électoral. Donc, il faut que la CENI soit réconcilié avec le peuple de Guinée et je m’engage à aller dans ce sens. Le deuxième chantier, c’est d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleures conditions. A cet effet, l’expertise et le patriotisme devraient guider tous les collègues commissaires pour que nous puissions réussir cette mission. Cette mission est très haute, mais très délicate. Soyez rassurer que je mesure l’importance et l’ampleur de cette fonction de président de la CENI », a conclu le Président de la CENI, Kabinet Cissé.

Le nouveau commissaire Mamady 3 Kaba a adressé une fois de plus ses sincères condoléances encore une fois à la famille biologique de Me Amadou Salif Kébé. « A ce moment précis, il faut dire que je suis et je resterai engager, dévouer, motiver en tant que commissaire de la CENI pour servir, mais servir sans réserve. Parce que je suis convaincu que c’est une équipe qui gagne. Le président Kabinet Cissé élu aura tout mon soutien. Il aura tout mon soutien le dit encore et parce que je suis convaincu que ce sont l’ensemble des 17 commissaires qui forment l’équipe qui peut réussir. Ce moment est encore solennelle pour réitérer cet engagement que le dévouement, la détermination ne manquera pas pour ce qui me concerne pour apporter l’expertise que je dispose à l’équipe de la CENI, mais aussi au président Kabinet Cissé », a rassuré le commissaire Kaba.

Souana Doré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *