Préparatifs des législatives : Les démembrements de la CENI installés à plus de 90% sur toute l’étendue du territoire national

actualites

La CENI a déployé du 26 Août au 9 Septembre des superviseurs et des formateurs dans les 38 circonscriptions électorales pour la coordination de l’installation et de la formation des membres de ses démembrements.

L’objectif était de superviser les opérations d’installation et de formation des membres des démembrements de l’institution électorale à l’intérieur du pays. Il s’agissait entre autres de : récupérer et valider les dossiers de candidatures des personnes désignées par les structures (partis politiques, société civile et administration) ; organiser un CIP (Comité inter-parties) au niveau des préfectures et communes de Conakry sur le mode opératoire d’installation des membres des démembrements ; organiser avec les instances judiciaires de la préfecture/commune de Conakry la prestation de serment des  membres des démembrements ; organiser les élections des membres des bureaux exécutifs des démembrements (CEPI, CECI et CESPI) ; organiser et superviser la formation des membres des démembrements ; donner les directives et conseils aux membres des démembrements.

Cette opération s’est déroulée avec succès. Aujourd’hui, les démembrements sont installés à plus de 90% sur toute l’étendue du territoire national et ils ont bénéficié d’une formation adéquate pour leur permettre d’accomplir leur mission dans la gestion du processus électoral au niveau local.

Conformément aux articles 22 et 23 de la loi L/2018/N°044 AN du 05 Juillet 2018 portant création, organisation, attributions et fonctionnement de la CENI, elle est représentée au niveau des préfectures, des communes, des sous-préfectures, consulats et ambassades par ses démembrements. Rappelons qu’ici les mêmes entités (société civile, partis politiques et administration) ayant désigné leurs représentants au sein de la CENI proposent les représentants dans les démembrements au niveau déconcentré.

Les démembrements de la CENI occupent une position charnière dans l’organisation des élections. Ils ont le rôle de cheville ouvrière des opérations électorales sur le terrain.

Il faut rappeler que l’installation des démembrements est la première activité liée à la valorisation du chronogramme non liée aux préalables des élections législatives.

Souana Doré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *