Contestation des résultats : L’Ufr reçu à la CENI

actualites

Ce lundi 5 mars, après l’Ufdg et le Rpg-arc-en-ciel, l’UFR (Union des forces républicaines) a été reçue par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Au menu : les manquements constatés lors des élections communales du 4 février dernier. La délégation de l’Ufr était conduite par son vice-président, l’honorable Ibrahima Bangoura.

Selon le député, Ibrahima Bangoura, son parti a l’impression que ces communales sont organisées contre lui. Il soutient que partout ils ont constaté l’immixtion des agents de l’administration dans le processus pour changer le vote au détriment des candidats de l’Ufr. « Nous avons été victime de ces agissements dans les quatre régions naturelles où nous étions candidats ». M. Bangoura a déploré le mauvais comportement de certains présidents de CACV (Commission administrative de centralisation des votes) qu’il accuse d’avoir renvoyé ses représentants dans certaines circonscriptions.

Le chef de la délégation de l’UFR demande à la CENI de prendre toutes les dispositions pour que les prochaines échéances électorales soient plus crédibles.

Le porte-parole de la CENI, Me Francis N’Kpa Koulémou, a rappelé une fois de plus que son institution n’a pas compétences à modifier les résultats définitifs déjà publiés. Cependant, précise-t-il, pour des raisons de quiétude et de paix dans la cité, mais aussi suite à la requête du chef de file de l’opposition et du Chef de l’Etat, la CENI a accepté de recevoir les acteurs et écouté leurs réclamations. M. Koulémou promet que la CENI va, dans les prochains jours, dresser un rapport qu’elle va remettre à qui de droit pour dispositions  à prendre.

Souana Doré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *